Vitamine-D-elle-protege-notre-coeur_exact441x300Traiter la dépression ou éviter une carence de vitamine D réduirait le risque cardiovasculaire, selon de nouvelles recherches américaines publiées samedi dernier.

L’étude montre que le risque d’infarctus ou d’accident vasculaire cérébral pourrait être prédit en mesurant les taux de vitamine D. Pour cette étude les chercheurs ont examiné 4200 participants âgés de 52 à 76 ans dont un quart étaient diabétiques et 70 % souffraient de maladies coronaires. Selon le Dr Heidi May, épidémiologiste au centre médical de Salt Lake City, les personnes qui ont à la fois un faible niveau de vitamine D et de vitamine D biodisponible sont plus susceptibles de souffrir de troubles cardiovasculaires. (1)


REFERENCES
(1) lire l’article : http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/14964-Vitamine-D-un-faible-taux-associe-a-un-surrisque-cardiovasculaire