J’ai récemment reçu un e-mail de l’association «Ovarian Cancer National Alliance», me faisant part de la triste nouvelle du décès de Linda Koteen le mois dernier.
Survivante du cancer du sein, Linda avait été une ardente militante pour la cause des femmes atteintes du cancer de l’ovaire.
“Linda fut l’un de nos grands leaders; elle laisse dans le deuil de nombreuses personnes et l’on se souviendra longtemps de son travail inlassable et du soutien apporté à notre communauté” a déclaré Calaneet Balas, directeur de l’association «Ovarian Cancer National Alliance».

Je suppose que «Ovarian Cancer National Alliance» n’utilise pas le décès d’un de ses membres comme une opportunité pour faire une campagne d’e-mail, mais que cet e-mail m’a été envoyé en raison de mon implication envers la cause du cancer en général, et du cancer des ovaires en particulier.

C’est pourquoi je me  tourne aujourd’hui vers «Ovarian Cancer National Alliance» afin d’unir nos forces et de demander leur soutien pour la Fondation Beljanski ainsi qu’au programme prometteur de recherches contre le cancer des ovaires financé par la Fondation Beljanski.
La première publication par l‘Université du Kansas Medical Center sur les cellules cancéreuses des ovaires était très prometteuse, montrant comment in vitro l’extrait de Pao Pereira Beljanski inhibait les cellules cancéreuses et la synergie avec la chimiothérapie, mais l’«Ovarian Cancer National Alliance» n’a pas manifesté son intérêt.

La Fondation Beljanski a depuis été en mesure d’obtenir par ailleurs les fonds nécessaire pour  continuer son programme de recherche in vivo.

La première publication par l’Université du Kansas Medical Center sur les cellules cancéreuses des ovaires était très prometteurse, mais l‘«Ovarian Cancer National Alliance»  n’a pas manifesté son intérêt.  La Fondation Beljanski a depuis été en mesure d’obtenir par ailleurs les fonds nécessaire pour  programme de recherche in vivo. Un deuxième article décrivant les résultats impressionnants sur des souris a été accepté et sera bientôt publié.
Tout cela sans aucun soutient de « Ovarian Cancer National Alliance»

J’espère sincèrement que cela va changer, et que le décès de Linda Koteen incitera tout le monde à apprendre et soutenir d’avantage les programmes de recherches qui résultent de l’héritage scientifique du Dr Mirko Beljanski.

Pour en savoir plus sur la recherche effectuée à l’université du Kansas, ou pour savoir comment vous pouvez faire une différence, et pour toujours rester informé sur la Fondation Beljanski, merci de visiter notre site internet : www.beljanski.com.