mitterand cancerLes vingt ans du décès de François Mitterrand ont été marqués par des cérémonies officielles et par la diffusion d’un documentaire sur la maladie du Président. Ce qui m’a le plus frappé, c’est le vide de ce documentaire, et la multitude de contradictions et contre-vérités.

Le film raconte que le Président était traité essentiellement pour la douleur. Mais alors, comment a-t-il fait pour survivre si longtemps ? Quant à l’amélioration de l’état de santé de Mitterrand, elle est complètement passée sous silence dans ce film ! Pourtant j’ai encore une page d’un journal à grand tirage de l’époque (France Dimanche), qui qualifiait cette amélioration de « spectaculaire ».

On y attribuait le regain de santé du Président à Mirko Beljanski. Mais manifestement cela n’est pas politiquement correct pour la télévision d’aujourd’hui, qui préfère la désinformation, passer Beljanski complètement sous silence, et nous laisser croire que la morphine permettrait à un grand malade de vivre plusieurs années !

La vérité est que lorsque l’ancien président français François Mitterrand fut diagnostiqué avec un cancer avancé de la prostate, il a utilisé les produits Beljanski®, et ceci lui permit, contre toute attente, de terminer son second mandat.

Cette histoire est racontée par le Dr Gubler, l’un des médecins officiels de Mitterrand, dans le livre «Le Grand Secret».

Source naturelles de sante et de guerisonMais c’est le Dr Stephen Coles, dans “Sources naturelles de santé et de guérison : L’esprit novateur de Mirko Beljanski” aux éditions Guy Trédaniel qui donne le plus de détails. Son livre est disponible sur internet. (1)

Le chirurgien qui avait annoncé que Mitterrand ne finirait pas son second mandat, sous le coup de la colère fit jouer ses connections politiques. Après le décès de Mitterrand, une opération classée Secret Défense, organisée par le GIGN, vint arrêter Beljanski et mettre à sac son laboratoire. Mais comme il n’y avait aucune charge sérieuse contre lui, le juge d’instruction laissa pourrir le dossier jusqu’à ce que Beljanski décède sans avoir été jugé. C’est pour cela que sa famille a gagné une décision à l’unanimité contre la France devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme.


REFERENCE

(1)https://books.google.com/books?id=9M3DBgAAQBAJ&pg=PT89&lpg=PT89&dq=beljanski+mitterrand&source=bl&ots=C4mMrHNNQ1&sig=7GfuuHLlU_7GcuFKxVW2UhsGVAI&hl=en&sa=X&ved=0ahUKEwjdxpvJpJvKAhWBEpAKHcFuDZQ4FBDoAQgsMAM#v=onepage&q=beljanski%20mitterrand&f=false