Quelle semaine!

À peine les lumières du plateau de télévision éteintes, je m’envolais pour l’Europe et plus précisément pour Florence à l’occasion du « 5th European Congress for Integrative Medecine » (ECIM 2012).

J’avais le plaisir et l’honneur d’être invitée à parler 2 fois. Une fois sur les petits fragments ARN et l’opportunité de présenter la publication résultant de l’essai clinique au Cancer Traitement Center of America (CTCA).

Et la deuxième fois, je disposais de plus d’une heure pour faire un tour d’horizon plus global sur l‘Approche Santé Beljanski.

J’en ai profité pour présenter les différentes études réalisés par le Pr Beljanski lui-même à l’Institut Pasteur sur cancer du lymphone, à Columbia University sur le cancer de la prostate et au Kansas University Medical Center – KUMC – sur cancer des ovaires et du pancréas, et montrer comment à chaque fois les différentes équipes scientifiques ont pu observer une jolie synergie d’action entre chimiothérapie et les extraits de Pao Pereira et de Rauwolfia Vomitoria, alors même que ces équipes utilisaient des molécules de chimiothérapie toutes différentes avec des modes d’actions différents sur des cancers différents !

Ceci ne peut s’expliquer que par le fait que toutes ces molécules chimiques participent a une déstabilisation de l’ADN et que les produits Beljanski bloquent la duplication des cellules déstabilisées

Cette meta-analyse montrant l’efficacité des extraits sur cellules même chimio-résistantes  a été très bien reçue par tous les (nombreux) docteurs qui assistaient au colloque.