Marche Annuelle contre Monsanto

Marche Annuelle contre Monsanto

Le 21 mai dernier, les villes du monde entier se sont mobilisées pour la quatrième « manifestation annuelle contre Monsanto ». Il faut dire que Monsanto est l’une des sociétés les plus détestées au monde. Selon un article du Bloomberg BusinessWeek : «Dans un sondage Harris mesurant la ‘cote de popularité’ des 100 plus grandes entreprises américaines, Monsanto se trouve relégué dans les trois derniers rangs, au-dessus de BP et Bank of America et juste derrière Halliburton. A l’origine, Monsanto était connu comme fabriquant de produits chimiques utilisés dans les équipements électriques, les adhésifs, les plastiques et la peinture. Certains de ces produits chimiques comme le DDT, l’agent orange, les biphényles polychlorés (BPC), ont d’ailleurs fait et font toujours l’objet de controverses. Mais aujourd’hui, le nom de Monsanto est surtout devenu synonyme d’OGM (Organismes Génétiquement Modifiés) ».

Il était temps pour Monsanto de se réinventer, et par la même occasion de générer de nouveaux profits pour ses actionnaires : Monsanto vient d’être racheté par le géant pharmaceutique allemand Bayer pour 66 milliards de dollars ! En détenant 25% du marché mondial, la nouvelle multinationale sera considérée comme le leader mondial en matière de semences et pesticides.

Le moment ne pouvait mieux tomber pour Monsanto alors que de nouveaux rapports émergent sur la présence dans les vaccins inoculés aux enfants, de Glyphosate, un ingrédient chimique présent dans le Roundup et autres herbicides de Monsanto ! (1)

Monsanto ne peut que bénéficier d’un changement d’image de marque, mais certains s’attendent déjà au pire : Trois multinationales (Monsanto/Bayer, Dow/DuPont et Syngenta/ChemChina) contrôleront dorénavant l’intégralité des services agricoles au niveau mondial, englobant la production de graines pour les semences, les herbicides et pesticides vaporisés sur les cultures, et la biotechnologie utilisée pour les produire. Comme l’a dit le professeur John Colley de Warwick Business School: «L’acquisition par Bayer du producteur de cultures ‘Frankenstein’ Monsanto pourrait se transformer en un film d’horreur à la fois pour Bayer et pour ses clients : les agriculteurs.”


RÉFÉRENCE

(1) http://khayel.over-blog.com/2016/09/selon-des-laboratoires-independants-5-vaccins-pour-enfants-contiennent-du-glysophate-de-monsanto.html