L’utilisation du bisphénol A (BPA) dans les emballages est devenu un problème de sécurité dans l’industrie alimentaire, car de nombreuses études scientifiques ont révélé que le BPA serait un perturbateur endocrinien.

Campbells1bAfin de répondre au mécontentement des consommateurs, la société Campbell Soup Co. a dévoilé son plan d’action pour retirer progressivement, d’ici milieu 2017, le BPA de ses boîtes de conserve. Ce changement présente un certain nombre de défis techniques, y compris celui de trouver un revêtement intérieur permettant d’assurer l’intégrité de plus de 600 recettes différentes, comme celles à base de tomates, qui sont naturellement acides et peuvent au fil du temps réagir avec le revêtement.

Je suis particulièrement fière car Natural Source International a toujours fait les « bons » choix pour proposer non seulement des produits mais également des emballages non toxiques pour le consommateur et ce dès le départ, sans attendre, comme certaines entreprises, que les clients manifestent leur mécontentement pour agir en conséquence. Au cours des vingt dernières années, ces «choix» ont inclus :

  • l’utilisation de capsules végétales alors que tous, dans l’industrie, utilisaient encore des capsules à base de gélatine,
  • le remplacement progressif du stéarate de magnésium par une poudre de riz biologique dès qu’elle fut disponible,
  • le choix de récipients en verre pour les produits de soins French Secret® afin d’éviter toute contamination par des particules plastiques – le verre est certes plus lourd, mais il présente l’avantage d’être recyclable, durable, et non toxique pour la santé.

Au cours de ces vingt dernières années nous avons fait face à de nombreux challenges, mais si c’était à refaire, je ne changerais probablement rien.