John Hall, Ph.D

Dr John L. Hall

Le Dr John Hall, Docteur en Biochimie, vient de publier dans la revue Anti-Aging Therapeutics Volume XIII: 53-64 (2011), un article très intéressant sur l’analyse de la pensée scientifique.

Dans cet article, le Dr John Hall montre en particulier comment la théorie de la déstabilisation de l’ADN développée, dans les années 80 par Mirko Beljanski à l’institut Pasteur, fut également développé 10 ans plus tard et de façon complètement indépendante par un chercheur Américain, le Dr Malins.

Couverture de l'article de John Hall

Anti-Aging Therapeutics Volume XIII

Bien qu’utilisant une technique différente, Malins rejoint Beljanski sur l’observation que l’ADN subit des changements cumulatifs et progressifs résultants de l’action des toxines environnementales. Ces modifications correspondent aux 1ere étapes par lequel  un tissu normal se transformera en tissu inflammé puis en tissu cancéreux.

Cette conception originale d’une déstabilisation cumulative et progressive de l’ADN initiatrice de la cancérogenèse a maintenant été confirmée.
Par ailleurs, l’intérêt des molécules sélectivement anticancéreuses étudiées par Mirko Beljanski a egalement été confirmé.

Vous pouvez lire l’article complet sur le site de la Fondation Beljanski.

Sylvie Beljanski