stomach-bacteriaLe rôle majeur que jouent les bactéries intestinales dans le processus de digestion et le maintien du système immunitaire, est désormais bien connu et documenté. De récentes recherches indiquent que le système reproductif masculin (par exemple : liquide séminal) contient ses propres bactéries (ou microbiome), pouvant affecter non seulement la santé de leur hôte mais également prédisposer ses descendants à certaines maladies une fois à l’âge adulte, telles que comme l’obésité. Chez les hommes plus âgés, ces bactéries pourraient favoriser certaines conditions comme la prostatite et conduire au cancer de la prostate. (1)

De nombreuses études ont montré que la santé future des enfants est influencée par l’état de santé du père. L’obésité paternelle chez la souris a été liée à divers effets sur la santé, comme l’obésité, les maladies cardiovasculaires et troubles de la reproduction chez la première génération de sa descendance. Des effets similaires ont été observés chez l’homme, mais le mécanisme de transmission à la génération suivante n’a pas encore été défini, bien qu’il semble que le microbiome du système reproducteur mâle en soi le mécanisme.

Une détoxification appropriée de l’intestin pour éliminer les polyamines, les parasites et les métaux lourds afin d’assainir le microbiome, pourrait être non seulement bénéfique pour l’homme mais également pour ses descendants.

En outre, comme le Pao pereira et le Rauwolfia vomitoria interviennent sur les mêmes sites d’ADN que les polyamines, une détoxification et purification du système digestif ne pourront que renforcer l’activité de ces deux extraits de plantes.


REFERENCES
(1) “Discovery of a Novel Seminal Fluid Microbiome and Influence of Estrogen Receptor Alpha Genetic Status.” Authors: Angela B. Javurek, William G. Spollen, Amber M. Mann Ali, Sarah A. Johnson, Dennis B. Lubahn, Nathan J. Bivens, Karen H. Bromert, Mark R. Ellersieck, Scott A. Givan & Cheryl S. Rosenfeld