Je reçois un déluge de coups de fil et de messages, de personnes indignées :  dans l’émission  Magazine de la Santé le journaliste Eric Lemasson a choisi la Saint Valentin pour attaquer la mémoire posthume de mon pére Mirko Beljanski. L’approche est particulièrement pernicieuse : sous l’apparent désir d’apporter une vue équilibrée des faits, de vouloir présenter le pour et le contre, Lemasson multiplie en fait les erreurs et les mensonges :

– Ainsi prétend-il par exemple que Mirko Beljanski a refusé de publier ses résultats : Mirko Beljanski a en fait laissé 133 publications scientifiques! Elles sont listées, avec toutes les références nécessaires sur le site de la Fondation Beljanski.

Il prétend que Mirko Beljanski refusait de donner la composition de ses produits.  On se demande comment il aurait alors pu breveter ses produits, sans les décrire!
Une simple recherche sur le site de l’INPI révèle en effet 20 brevets pris par Mirko Beljanski!
Vingt brevets,  133 publications dans des revues scientifiques de grande qualité, et deux livres (The Regulation of the DNA Replication & Transcription en 1983, puis La Santé Confisquée en 1989), cela fait beaucoup d’écrits et d’explications pour quelqu’un présenté comme un paranoïaque épris de secret!

Lemasson prétend que Beljanski était responsable de sa mise au banc de la communauté scientifique.  On se demande alors pourquoi la Cour Européenne des droits de l’Homme aurait, dans une décision rendue à l’unanimité, condamné la France dans l’affaire “Beljanski contre France” (décision du 7 février 2002 que Lemasson se garde bien de citer).

Il prétend qu’il n’y a pas eu d’études montrant l’efficacité des produits : c’est ignorer que Natural Source International a soumis tous les produits Beljanski à l’analyse des plus grands laboratoires américains:
1/ En 2006, l’équipe scientifique du Dr Aaron Katz de Columbia University a publié une très intéressante étude concernant les propriétés anticancéreuses de l’un des extraits Beljanski, le Rauwolfia vomitoria, publication parue dans International Journal of Oncology.
2/ Une étude scientifique similaire sur le Pao pereira (Pau pereira- le “Poirier du Brésil” dont parle Lemasson) a été faite et la même équipe de Columbia University a publié dans Journal of the Society for Integrative Oncology’ (Vol 7 N2, pp 59-65, 2009 a confirmé l’efficacité de l’extrait de Pao pereira .
3/ Le Cancer Treatment Centers of America (CTCA) a terminé un important essai clinique de Phase I concernant les ARN-fragments Beljanski.  La population visée portait sur des malades cancéreux soumis à différentes chimiothérapies. Grâce aux ARN-fragments méthode Beljanski dénués de toute toxicité, ces malades ont recouvert leur immunité et sont parvenus à supporter des protocoles thérapeutiques lourds. Les résultats ont fait l’objet d’une publication dans le magazine en ligne Bio Med Central sous le titre “Dose escalation study of an anti-throbocytopenic agent in patients with chemotherapy induced thrombocytopenia”.
4/ Enfin le travail de Mirko Beljanski a récemment suscité l’intérêt du Centre Médical de l’Université du Kansas, avec lequel une nouvelle coopération s’est mise en place. Les études récentes portent sur l’activité anti-cancer des extraits de Pao pereira et Rauwolfia vomitoria sur des lignées de cellules cancéreuses du pancréas et des ovaires ont également été publiées: http://www.biomedcentral.com/1472-6882/12/S1/P38.

Et je pourrais citer bien d’autres erreurs, mais ce serait fastidieux.
Alors je me pose la question: pourquoi tant de désinformation?  

De deux choses l’une : ou bien  Lemasson a fait une chronique  sur France Télévision sans même avoir consulté le site de la Fondation Beljanski et fait un minimum de recherches, ou bien Lemasson a délibérément construit une fausse vue déséquilibrée de Beljanski, avec objectif diffamatoire.
Une chose est sûre : Beljanski est décédé (en 1998, et non en 2001, comme le prétend aussi par erreur Lemasson), mais son nom et son œuvre continuent à perdurer et à susciter l’intérêt.

Beljanski toujours d’actualité? Absolument!
Si le sujet intéresse donc France Télévision, pourquoi ne pas lui consacrer une vraie émission, mais sérieusement et honnêtement documentée ?

En attendant, pour en savoir plus, il existe un documentaire « Politiquement Incorrecte, mais scientifiquement Exacte, L’Histoire Beljanski : des Molécules et des Hommes » de 50 minutes qui raconte toute l’histoire.  DVD disponible également sur le site de la Fondation Beljanski.