Je viens d’écouter l’émission Affaire sensibles du journaliste Fabrice Drouelle sur France Inter consacrée à Mirko Beljanski, et je me pose quelques sérieuses questions :

Pourquoi faire une émission en choisissant le Dr Dupagne, un invité qui manifestement connaît mal son sujet ?

DrDupagne

Dr Dupagne

Dr Dupagne prétend qu’il n’y a jamais eu d’essai clinique confirmant l’activité du Pao pereira (connu à l’époque de Beljanski sous le nom de PB 100, et maintenant sous le nom de Pao V ou Pao V FM) sur le Sida – c’est faux et les résultats sont connus et publiés depuis 24 ans (1) !

Dr Dupagne ignore les nouveaux résultats tout autant que les anciens.
Pas un mot sur toutes les publications scientifiques faites aux États-Unis depuis les dix dernières années et confirmant l’activité du Pao pereira sur les cellules cancéreuses, même métastasées, mais également aussi sur les cellules souches du cancer, ce qui est absolument exceptionnel.

Mais peut-être que pour le Dr Dupagne toutes ces équipes de chercheurs, y compris celle de la prestigieuse de la Columbia University, sont constitués d’« illuminés »  pleins de bonnes intentions mais prenant des vessies pour des lanternes ?

Pourquoi créer des faux suspenses et fausses polémiques.

Présenter la leucémie myéloïde aigüe qui a emporté Mirko Beljanski comme une preuve possible de l’échec de ses produits, alors qu’il a été expliqué quelques minutes auparavant que tous les produits Beljanski avaient été saisis par la justice ?
Par crainte d’admettre que la police française en gardant sous scellés des produits qui auraient pu lui sauver la vie, est responsable de non-assistance à personne en danger ?

Pourquoi prétendre que les utilisateurs de produits Beljanski sont des imbéciles incapables de réaliser les bénéfices- ou les limitations- d’un produit, et confondent depuis 40 ans efficacité et placébo ?

Le bouche à oreille fonctionne depuis plusieurs décennies : des utilisateurs satisfaits témoignent et recommandent à d’autres les produits Beljanski. Si un produit n’apporte pas de réels bénéfices, il disparait du marché après quelques temps. La longévité exceptionnelle des produits Beljanski, et la masse considérable de témoignages recueillis ne relèvent pas d’un phénomène de psychose de masse, quoiqu’en dise le Dr Dupagne !

Bref, une émission mal ficelée, un invité ignare…

Dernière question : quand est-ce que France Inter nous offrira une vraie émission, avec des invités qui savent de quoi ils parlent ? 

Je suggère à France Inter  une autre émission, avec Jean Paul Leperlier, qui a survécu son cancer grâce aux produits Beljanski, et vient d’écrire un livre  sur le sujet et plus, très intéressant : Les 8 erreurs à éviter pour optimiser votre traitement (Editions Trédaniel)

De plus, j’invite tous ceux qui veulent témoigner et réagir à m’écrire : Sylvie@Beljanski.org


REFERENCES

1. “Tolerance and Feasibility of a 12-Month Therapy Using the Antiretroviral Agent PB100 in AIDS-Related Complex Patients.” D.Donadio et al. Dtsch.Zschr.Onkol. 26, 6 (1994).