par Sylvie Beljanski

Un bonbon ou un sort

Halloween et sucre“Un bonbon ou un sort” : voilà le célèbre dicton des enfants qui célèbrent Halloween. Porter un costume ou un masque lors de cette fête automnale vient d’une ancienne tradition celtique : les enfants et parfois les adultes des classes populaires revêtaient un déguisement et allaient mendier de porte en porte pour de la nourriture ou de l’argent en échange de chansons et de prières, répétant souvent que c’était en l’honneur des morts.

De nos jours, cette fête est devenue un prétexte pour abuser du sucre. Le sucre a un important apport calorique (4 calories pour 1g de sucre) qui donne de l’énergie au corps. En effet, pour avoir de l’énergie, les cellules dépendent du taux de glucose contenu dans le sang. Mais cet apport énergétique ne dure pas très longtemps et n’améliore la productivité que temporairement.

De plus, prenez garde à l’excès de sucre.

Les cellules cancéreuses ont des récepteurs appelés facteurs de croissance d’insuline et les régimes alimentaires forts en sucre sont liés à certains types de cancer. C’est le cas du cancer des poumons ou du cancer du sein, comme l’a révélé une étude sur les animaux menée par le Centre du Cancer MD Anderson de l’Université du Texas.(1)  Cette étude, publiée dans Cancer Research, a montré que les souris ayant ingéré un niveau de sucre typique pour un régime alimentaire occidental avaient un risque plus important de croissance tumorale avec développement métastatique que les souris avec un régime sans sucre. Cette étude confirme en outre les bénéfices de la thérapie de Potentialisation de l’Insuline (TPI) pour les patients qui reconnaissent avoir besoin de chimiothérapie mais souhaitent avoir recours à une méthode plus douce. Selon le Dr Jonathan Stegall, fondateur du Centre de Médecine Avancée, « c’est parce que les cellules cancéreuses ont plus de récepteurs d’insuline qu’elles prennent le dessus sur les cellules normales pour s’approvisionner en glucose. La TPI utilise ce fort besoin en sucre à son avantage en ouvrant la membrane des cellules cancéreuses pour une meilleure absorption. » (2)

En conclusion, mon conseil est le suivant : amusez-vous bien, mais n’abusez pas du sucre.

REFERENCES :

(1) http://www.foxnews.com/health/2016/01/04/sugar-may-increase-breast-lung-cancer-risk-study-finds.html
(2) https://www.cancertutor.com/ipt/

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


Recevez la newsletter